Les différents niveaux de langue établis par le CECRL

Apprendre langue française niveaux

Si vous êtes né(e) à l’étranger et que vous souhaitez obtenir la nationalité française, une connaissance en langue française de niveau B1 est obligatoire. Cette notation est établie par le cadre européen commun de références pour les langues (CECRL) et se base sur un ensemble de connaissances de la langue à l’oral et à l’écrit. De manière générale, si vous souhaitez travailler en France, il peut être intéressant d’évaluer votre niveau pour l’afficher sur votre CV.

Dans cet article, découvrez ce qu’est le CECRL, quels sont les différents niveaux de langue admis, et comment faire pour évaluer son niveau en langues selon ce cadre.

Qu’est-ce que le CECRL ?

Le cadre européen commun de référence pour les langues, communément désigné par le sigle CECRL, est un document officiel publié en 2001 par le Conseil de l’Europe. Fruit de nombreuses années d’étude, il établit un classement afin d’évaluer le niveau de maîtrise d’une langue étrangère. Il est aussi connu pour sa devise : “Apprendre, Enseigner, Évaluer !”

L’intérêt de ce document est de pouvoir évaluer le niveau d’un individu sur une langue vivante, en se basant sur un certain nombre de critères simples et communs à tous les pays d’Europe. Il sert donc de base commune d’évaluation dans le cadre de l’apprentissage des langues dans les écoles françaises.

Le CECRL reconnaît trois grands seuils de compétences, répartis en six niveaux :

  • un seuil “élémentaire”, correspondant aux niveaux A1 et A2 ;
  • un seuil “indépendant”, correspondant aux niveaux B1 et B2 ;
  • un seuil “expérimenté”, correspondant aux niveaux C1 et C2.

Il faut pouvoir valider différents savoir-faire à l’écrit comme à l’oral pour pouvoir valider les différents niveaux. Le descripteur “Je peux faire” est utilisé comme instrument de mesure commun.

Pourquoi faire certifier votre niveau de langue avec le classement du CECRL ?

Si vous souhaitez vivre et travailler en France, il peut être utile de faire certifier votre niveau de connaissances en langue française (mais aussi dans d’autres langues). Obligatoire pour effectuer certaines démarches administratives (par exemple, pour obtenir la nationalité française), cela peut également apporter un plus non négligeable à votre candidature lorsque vous recherchez un emploi.

À noter : l’obtention de certains diplômes, comme le diplôme national du Brevet, correspond à l’équivalent du niveau B1 établi par le CECRL.

Les différents niveaux de langues créés par le CECRL

Les six niveaux de langues créés par le CECRL, allant du niveau A1 à C2, correspondent à un ensemble de compétences et sous-compétences définies avec précision.

Le niveau A1

Le niveau A1 est le premier palier de connaissances regroupé sous l’appellation “utilisateur débutant”. L’utilisateur peut comprendre et communiquer par le biais de phrases simples qui visent à exprimer des besoins essentiels. Il peut répondre à des questions basiques, communiquer les principales informations le concernant mais possède un niveau écrit très restreint.

Le niveau A2

Le niveau A2 équivaut à un niveau de connaissances basiques, mais la communication avec l’interlocuteur est plus efficace. L’utilisateur peut comprendre des expressions et des locutions plus complexes, souvent en rapport avec son domaine de vie et de compétences (par exemple, des informations sur son lieu de vie, son travail, sa famille).

L’argumentaire, même si composé de locutions simples, est plus fourni.

Le niveau B1

Le niveau B1 répond à l’appellation “utilisateur indépendant”. L’utilisateur sait se faire comprendre et raconter de manière simple une expérience ou un souvenir. Il peut prononcer des discours plus élaborés sur des thématiques qui lui sont connues.

Il peut répondre par écrit à des questions simples et rédiger des textes courts mais cohérents sur des sujets qui lui sont familiers.

Le niveau B2

Dans le niveau B2, l’utilisateur est capable de comprendre et argumenter les idées d’un texte plus abstrait, y compris lorsqu’il s’agit d’un sujet technique.

La discussion est plus libre et spontanée. Il peut, à l’oral comme à l’écrit, exposer ses idées et les argumenter de manière claire et poussée.

Le niveau C1

Les niveaux C1 et C2 correspondent à “l’utilisateur expérimenté » et attestent d’une grande connaissance et aisance dans la pratique écrite et orale de la langue vivante évaluée.

L’utilisateur peut s’exprimer de manière naturelle sur des sujets complexes, sans avoir à chercher ses mots. Il est capable de rédiger des argumentaires longs, des travaux académiques et d’en saisir les nuances explicites comme implicites.

Le niveau C2

Le niveau de C2 est le niveau de compétences le plus poussé. Il correspond à une maîtrise courante de la langue. L’utilisateur peut comprendre sans effort tout ce qu’il entend ou ce qu’il lit, il peut également synthétiser de façon efficace et cohérente les faits entendus ou lus.

Il parle couramment, avec aisance, de tous types de sujets, qu’ils relèvent de ses domaines d’expertise ou non. Son niveau de compréhension et de rédaction atteste de sa maîtrise de la langue aussi efficacement que s’il était natif.

L’utilisateur en niveau C2 est considéré comme bilingue dans la langue évaluée.

Comment faire certifier son niveau de langue en fonction du CECRL ?

Comme évoqué précédemment, il faut valider un certain nombre d’acquis pour pouvoir attester d’un de ces niveaux de maîtrise en langue.

Ce n’est pas à vous de juger du niveau dans lequel vous vous inscrivez. De nombreux tests existent pour pouvoir évaluer votre niveau en langues étrangères et attester de vos capacités réelles.

Parmi les plus connus, on peut citer le TOEIC ou le TOEFL qui vous permettent de mesurer votre niveau en anglais. Ce type de test, la plupart du temps payant, peut également être financé par votre centre de formation, votre employeur, voire même dans certains cas par Pôle Emploi.

Pour justifier son niveau de connaissance en français, vous avez deux principaux tests :

  • Le test de connaissance du français (TCF), à passer auprès de l’établissement France Éducation International ;
  • Le test d’évaluation du français (TEF), proposé par la chambre de commerce et d’industrie de Paris (CCIP).

À l’issue de ces examens, vous obtiendrez une attestation de réussite qui vous permettra de vous classer dans l’un des niveaux édités par le CECRL.

Dernières actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.