Le centre provisoire d’hébergement (CPH) 

accueil des réfugiés

Une fois votre statut de réfugié obtenu, si vous ne bénéficiez pas d’une solution d’hébergement, vous pouvez être accueilli au sein des centres provisoires d’hébergement (CPH) déployés sur le territoire français. 

Qu’est-ce qu’un CPH ?

Les centres provisoires d’hébergement (CPH) accueillent les réfugiés et apatrides qui n’ont pas de logement. Prévus pour les aider à s’insérer dans la société française une fois leur statut de réfugié obtenu, ces centres proposent en plus d’un lieu de vie, de nombreux outils sociaux-éducatifs conçus pour faire valoir leurs droits aux bénéficiaires de la protection subsidiaire

Qui peut prétendre à un accueil en centre provisoire d’hébergement ?

Les places en CPH sont chères, elles sont allouées uniquement aux personnes qui bénéficient d’un statut de réfugié, d’apatride ou de bénéficiaire de la protection subsidiaire.

La priorité est donnée aux personnes qui présentent les critères suivants :

  • les jeunes de moins de 25 ans qui ne perçoivent pas de revenus ;
  • les personnes seules ou les couples avec enfants sans activité professionnelle ;
  • les personnes porteuses d’un handicap physique ou mental. 

Quelles solutions proposent les CPH ?

En plus d’offrir aux réfugiés un endroit où dormir, ces lieux de vie sont conçus pour accompagner les nouveaux arrivants sur le sol français vers l’autonomie.

Dans ces structures, des travailleurs sociaux se relaient pour apporter aux familles comme aux personnes isolées une assistance dans leurs démarches administratives :

  • inscription des enfants en crèche ou à l’école ;
  • démarches pour bénéficier de la Puma (protection universelle maladie) ;
  • demandes d’allocations CAF… 

L’accueil en CPH est la dernière étape des réfugiés vers l’intégration dans leur pays d’accueil et toutes les clés leur sont données pour que celle-ci se déroule sans encombre. 

Comment obtenir une place en centre provisoire d’hébergement ?

Pour être accueilli au sein d’un CPH, vous devez être orienté par l’OFII (Office français de l’immigration et de l’intégration) et admis par l’une des structures disponibles dans votre département. En fonction de votre situation personnelle, de vos ressources et de la composition de votre foyer ainsi que du nombre de places disponibles, vous pourrez bénéficier d’un accompagnement et d’une solution d’hébergement

Combien de temps un CPH peut-il m’accueillir ? 

En règle générale, les centres provisoires d’hébergement accueillent les réfugiés durant les 9 mois qui suivent l’obtention de la protection subsidiaire. Si leur situation personnelle nécessite une prise en charge plus longue, l’accueil peut être renouvelé pendant 3 mois

Quelles sont les alternatives au CPH ?

Si vous n’avez pas obtenu de place au sein du centre provisoire d’hébergement de votre département, sachez que des alternatives existent. De nombreuses associations déployées sur le territoire français vous offrent un accompagnement dans votre intégration ainsi que des solutions d’accueil adaptées à votre situation familiale. 

Dernières actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.