L’aide à la vie familiale et sociale (AVFS) pour prendre sa retraite dans son pays d’origine

AVFS

À la retraite, de nombreux ressortissants étrangers qui résident sur le sol français envisagent de retourner vivre de manière temporaire ou définitive dans leur pays natal. Néanmoins, ces projets sont souvent repoussés par les concernés qui ne pourront plus bénéficier d’aides sociales lorsqu’ils auront quitté le territoire. Pour compenser ces droits, le gouvernement déploie l’aide à la vie familiale et sociale (AVFS) qui indemnise chaque mois les retraités les plus modestes qui partent vivre leurs vieux jours dans leur pays d’origine.   

Qu’est-ce que l’aide à la vie familiale et sociale ?

Après une carrière professionnelle en France, les ressortissants étrangers peuvent prendre leur retraite. À l’arrêt de leur activité professionnelle, certains peuvent être tentés de retourner vivre au sein de leur pays natal, pour retrouver leurs proches de manière temporaire, voire définitive.

Or, pour des raisons financières, bon nombre d’étrangers hésitent à abandonner ce qui constitue parfois la plus large partie de leurs ressources mensuelles : les prestations sociales. En effet, la majorité de celles-ci sont versées à leurs bénéficiaires dès lors qu’ils résident en France, si un déménagement hors du pays est prévu, ces aides n’auront plus lieu d’être.

Pour offrir tout de même aux migrants dont les revenus sont modestes la possibilité de profiter de leur retraite dans leur pays, l’État propose l’aide à la vie familiale et sociale (AVFS). Cette allocation, versée sous certaines conditions, est prévue pour compenser la perte de certaines prestations lors du retour de ses bénéficiaires au sein de leur patrie.

Qui peut prétendre au versement de cette aide ?

Pour obtenir l’AVFS et bénéficier de son versement, certaines conditions doivent être respectées :

  • vous devez être ressortissant étranger ;
  • vous devez avoir demandé l’intégralité de vos pensions de retraite ;
  • être âgé d’au moins 65 ans, ou de 62 ans si vous percevez l’AAH ;
  • vous devez être hébergé, vivre dans un foyer pour travailleurs migrants ou au sein d’une résidence sociale ;
  • vos revenus ne doivent pas dépasser 7 621,92 € par an ;
  • votre présence sur le territoire français doit être supérieure à 15 ans si vous n’êtes pas européen et de 3 mois si vous êtes suisse ou issu de l’UE.

Quel est le montant de l’AVFS et comment est-elle versée ?

En fonction des ressources annuelles que vous avez déclarées, le montant de l’aide à la vie familiale et sociale qui vous est versée chaque mois peut varier. À taux plein, celle-ci peut atteindre jusqu’à 635,16 € par mois et être revue à la baisse selon votre déclaration de ressources.

Chaque 4 du mois, recevez de la part de la MSA un virement de votre allocation qui intervient à terme échu. Une fois votre demande d’aide examinée, vous devriez percevoir votre premier paiement sous deux mois.

Comment faire une demande d’aide à la vie familiale et sociale ?

Pour formuler votre souhait de profiter de votre retraite dans votre pays natal et votre besoin d’obtenir une compensation financière pour pallier la perte de vos aides sociales (aspa, APL, AAH…), vous devez constituer un dossier de demande d’AVFS. Remplissez le formulaire Cerfa 16149*01 et joignez les justificatifs demandés à votre requête pour que celle-ci soit traitée au plus vite.

Quelles pièces justificatives dois-je joindre à ma requête ?

Pour que votre demande d’AVFS soit prise en compte, joignez à votre demande les documents suivants :

  • un justificatif de votre état civil : passeport ou titre de séjour qui atteste de vos séjours réguliers en France depuis au moins 15 années ;
  • une copie de la notification d’attribution d’une pension de retraite si vous en percevez une ;
  • l’attestation sur l’honneur qui figure dans le formulaire Cerfa 16149*01 et les autres pages dûment remplies.

Où dois-je adresser ma demande d’AVFS ?

Une fois votre dossier de demande d’aide à la vie familiale et sociale complété, vous devez l’adresser à l’adresse qui suit :

MSA de Picardie

8 avenue Victor Hugo

CS70828

60010 Beauvais Cedex

Combien de temps cette aide sociale peut-elle m’être versée lorsque je réside à l’étranger ?

Dès lors qu’elle vous est octroyée, l’AVFS vous est versée pendant une année complète. Au terme de cette année, vous devez renouveler votre demande en fournissant à la MSA les documents suivants :

Puis-je cumuler l’AVFS avec d’autres allocations ?

L’aide à la vie familiale et sociale intervient pour compenser une perte d’allocations lorsque vous décidez de retourner vivre dans votre pays natal. Il est donc impossible de cumuler cette prestation avec le RSA, les APL, l’AAH ou l’Aspa.

Puis-je conserver mon assurance maladie lorsque je prends ma retraite à l’étranger ?

Malgré une impossibilité de cumuler l’AVFS avec d’autres aides sociales, vous conservez toujours vos droits à l’Assurance maladie. En effet, même lorsque vous décidez de vivre plus de 6 mois par an dans un pays étranger à la France, la CPAM continue à assurer le remboursement de vos soins médicaux.

Dernières actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.