Réinsertion en Arménie : découvrez les aides disponibles

retour volontaire en Arménie

Les ressortissants arméniens et géorgiens qui se trouvent sur le territoire français peuvent bénéficier d’une aide au retour volontaire. Proposée par l’OFII, cette assistance peut ouvrir les portes d’une aide à la réinsertion qui permet aux migrants d’évoluer professionnellement au sein de leur pays natal. 

Qu’est-ce que l’aide au retour volontaire ?

L’antenne de l’OFII (Office français de l’immigration et de l’intégration) située à Erevan, en Arménie, œuvre chaque jour pour accompagner dans leurs projets les ressortissants arméniens qui ont fait le choix de retourner vivre dans leur pays natal, via une aide au retour volontaire

Cette prestation de l’OFII prend en charge le voyage des migrants arméniens et géorgiens vers la région de leur choix au sein de leur pays d’origine. Cette aide leur permet de rentrer légalement et sans frais auprès de leurs familles.

Comment bénéficier de l’aide au retour volontaire ?

Pour profiter d’une prise en charge par l’État français de leur voyage vers l’Arménie, les migrants doivent en réaliser la demande auprès de l’OFII et être dans l’une des situations suivantes :

  • se trouver sur le territoire Français de manière irrégulière ;
  • être en cours de démarches pour obtenir un statut de réfugié, mais changer d’avis ;
  • avoir reçu une OQTF (obligation de quitter le territoire français) 

Quels sont les frais pris en charge par cette prestation ?

Dans le cadre du retour volontaire d’un ressortissant arménien au sein de son pays d’origine, l’organisme prend en charge le billet d’avion de la personne concernée, ainsi que ses frais de transport pour se rendre à l’aéroport. Dans certains cas, une aide financière peut être attribuée par l’OFII afin de permettre aux bénéficiaires de l’aide au retour volontaire de disposer d’un peu d’argent lorsqu’ils arrivent à bon port. 

Qu’est-ce que l’aide à la réinsertion ?

Lorsqu’un bénéficiaire de l’aide au retour volontaire parvient à retourner dans son pays natal, il est éligible à l’aide à la réinsertion. Cette prestation supplémentaire de l’OFII offre un accompagnement financier et social aux personnes qui souhaitent trouver un emploi ou monter une entreprise. Cette assistance a déjà permis de créer des emplois dans de multiples pays, notamment grâce à la création de sociétés viables. 

Comment bénéficier d’une aide à la réinsertion ?

Pour bénéficier de cette aide, les ressortissants arméniens doivent retourner volontairement au sein de leur pays et construire un projet viable. Une fois le dossier complet et les documents obligatoires transmis à l’OFII, un Comité de sélection se réunit à Erevan pour statuer sur l’octroi ou non de cette aide.

Quels sont les pays éligibles à cette aide ?

L’aide à la réinsertion est proposée en Arménie, mais aussi dans d’autres pays :

  • au Bénin ;
  • au Burkina Faso ;
  • au Cameroun ;
  • au Congo RDC et Brazzaville ;
  • en Côte d’Ivoire ;
  • au Gabon ;
  • en Géorgie ;
  • en Guinée Conakry ;
  • à Haïti ;
  • au Mali ;
  • au Maroc ;
  • à Maurice ;
  • au Sénégal ;
  • au Togo ;
  • en Tunisie ;
  • au Kosovo ;
  • en Afghanistan ;
  • au Bangladesh ;
  • en Éthiopie ;
  • en Inde ;
  • en Irak ;
  • au Nigeria ;
  • au Pakistan ;
  • et en Russie.

En plus d’assurer un avenir professionnel à ses bénéficiaires, cette aide permet souvent de créer de l’emploi au sein de pays défavorisés où le chômage sévit.

Comment demander cette aide à l’OFII ?

Pour demander une aide à la réinsertion à l’OFII, un dossier complet qui atteste de la viabilité du projet professionnel du migrant arménien doit être remis à l’organisme.

Des bilans, des études de faisabilité et une description complète de l’activité prévue doivent être exposés au Comité de sélection qui rendra son verdict au sujet de l’octroi d’une aide financière dans de brefs délais. 

Le dossier doit être transmis par voie postale à l’adresse suivante :

Représentation de l’Office français de l’immigration et de l’intégration,

Ambassade de France en Arménie

8 rue Grigor Loussavorich 0015 Erevan

Comment savoir si une aide à la réinsertion va m’être accordée ?

La liste des candidatures acceptées est affichée dans les locaux de l’OFII en Arménie. Un courrier vous est également adressé pour vous informer de l’octroi de l’aide à la réinsertion. Une fois votre contrat de prestation signé, vous pourrez entamer les démarches pour mener à bien votre projet avec l’aide de l’OFII.

Quelles sont les autres aides disponibles pour rentrer en Arménie ?

Si l’aide à la réinsertion de l’OFII ne peut vous être versée, le programme de réinsertion de l’Errin peut également vous fournir un accompagnement financier lors de votre retour en Arménie. 

Dernières actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.